Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Misslulle

  • MissLulle, Lulle pour les intimes
  • Petite et Fée-mère
(donc pas toujours dispo)
  • Petite et Fée-mère (donc pas toujours dispo)

Ce blog vit de tes commentaires mais en plus, si tu es gentil, il réalisera le fantasme caché de ta mère... Si ! 

Facebook1 Twitter1 

HelloCoton1

Peace Movement 2-noir

Psitttt... Je dois te dire...

Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit, bien entendu.
Il représente un travail personnel (de qualité variable certes mais job tout de même) que je suis ravie de partager avec toi par ce biais.

21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 08:00

PreAdo.jpgUn changement quasi imperceptible s’est opéré chez Lulu. Je ne me suis pas méfiée, je croyais sincèrement avoir le temps. Mais c’est là, il y a des signes qui ne trompent pas.

Une bonne odeur de sébum au petit matin.
Les radios réglées sur NRJ.
Des sauts brusques du volume sur les solos de guitare.
Des discussions à bâtons rompus avec le miroir dans la salle de bains.
Une énergie nucléaire et des irruptions colériques subites.
Une porte de chambre fermée.
Des désespoirs que personne ne peut comprendre.
Des tours de vélo, des matchs à la clairière entre potes.
Mes bandes dessinées, mes disques disparaissent.
Haaaaa…

Et puis, il y a aussi ce petit journal que je lui avais offert pour son entrée au CP. Je lui avais expliqué qu’il pouvait y noter tous ses secrets et le fermer avec sa clé. Il s’en servait pour faire ses dessins, me les montrait fièrement. En rangeant sa chambre (parce que même s’il la range, nous n’avons pas tout à fait la même conception du « fini »), je ramasse son carnet sous le bureau et, bien entendu, il tombe. Ouvert (Ben tiens ! Je ne peux décemment pas te dire que je l’ai feuilleté. Si ?).
« Ma mère est chiente » (sic)

OMG ! Mais il écrit ! Je suis très fière qu’il commence à s’épancher, à se rebeller aussi.
Mon Lulu si doux ! La première fois que je l’ai emmené au parc, il s’était mangé une gifle d’un truc rose avec des couettes. J’ai dû m’accrocher au banc pour ne pas les écrabouiller, elle et sa génitrice. Ses larmes m’avaient fendu le cœur, mais aussi son abandon devant la méchanceté et mon sentiment d’injustice. Pourquoi la morveuse ne voulait pas jouer au sable avec lui ? Je lui avais expliqué qu’il y avait des sales cons personnes qui préféraient être seules et méchantes mais que tout pouvait changer avec le temps. Ou pas. Cependant, lui ne devait jamais accepter un tel comportement et je l’autorisais à rendre toutes les vilaines surprises non désirées. Peine perdue. Mon Lulu était définitivement un grand nounours tout gentil… Machin lui ordonnait de pousser Truc, OK. Truc lui demandait de lui passer devant, OK. Bidule lui échangeait sa carte préférée contre une grosse daube, OK. Il le faisait. Mais le changement c’est maintenant !

A dire vrai, j’attendais le changement pour les 7 ans. Tu sais, l’âge de raison toussa toussa. En fait, c’est un mythe ou bien alors je me suis fourvoyée en imaginant un âge où l’enfant serait raisonnable, penserait par lui-même, discuterait sans hurler, finirait une conversation sans claquer les portes ou exploser toutes les marches de l’escalier. Alors quand j’ai découvert que la préadolescence débutait de nos jours dès 8 ans, j’espérais encore un peu. Bingo, les 8 ans sont passés ! Dans la douleur, la colère, l’insolence, l’insatisfaction permanente… Lulu a donc découvert que tout avait une explication et applique avec arrogance la méthode de la« réponse à tout qui ne répond à rien  (mais avec un « nanasse » muet à la fin) ».

Je pourrais être dans le déni, lui affirmer que la préadolescence est un âge marketing, que ça n’existe pas et donc n’excuse en rien son comportement. Maintenant tu files dans ta chambre ou j’t’en colle une !
Cette méthode ne fonctionne pas… Au mieux, tu as cinq minutes de silence qui ne suffisent pas à faire un entraînement de tai chi. Au pire, tu as remis une pièce dans la machine et tout recommence de plus belle.

 En vrai, il paraît que 8-12 ans, c’est l’affirmation du moi.
OK, alors, heu… C’est moi ou j’ai tout de même l’impression que je bouffe de l’affirmation du « moi » à toutes les sauces et à tous les âges depuis leur naissance ? Les 6 mois. Les « terrible two ». Les 3 ans. Les 6 ans. Toussa et encore plus. Bientôt, il y aura l’adolescence, la post-ado, le pré-adulte, l’adulte jeune, le pré-responsable… Ce qui peut t’emmener jusqu’aux 40 ans de ton fils, quand même !

Tu vois, j’ai seulement deux fils. Mais j’ai aussi deux bras et un cerveau. Alors, je vais peut être finir par casser la gueule au prochain qui me pond une nouvelle excuse pédagogique pour adoucir les angles. Oui, toi parent, tu aimes, tu soignes, tu ramasses grave, tu trimes et il n’y a pas d’autre solution. A tous les âges, ses découvertes. Mais quand tu les couches le soir, quand tu niches au creux de leur cou ton gros nez alcoolisé (c’est pour la patience), ce que tu sens s’appelle l’amour. C’est la plus belle des pilules. Et je ne parle pas contraception, même si c’est une maladie très contagieuse.

A quand les bonnes excuses pour les mères névrosées, alcooliques, fumeuses et en burn-out ? Parce qu’à ce jour, il n’existe que des constats… Navrants !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MissLulle, Lulle pour les intimes - dans Enfantillages
commenter cet article

commentaires

Sam Who ? 30/12/2012 15:53


arf ... on est tous passé par là !!


merci pour cet article très drole !! et surtout bon courage !!

MissLulle, Lulle pour les intimes 31/12/2012 14:30



Merci à toi pour ce joli compliment... Le courage est assez aisé, je le trouve bien facile tout de même ce mini-me.



Simon - Les Corps Beaux 05/12/2012 19:22


AHAH CE n'est que le début.... courage!

MissLulle, Lulle pour les intimes 31/12/2012 14:29



Mmm... Je me régale d'avance !



teparlerdemavie 26/11/2012 11:54


Comme je me reconnais dans ton message. J'ai un fils de 12 ans mais il est le dernier derrière 2 soeurs alors on va dire que je suis déjà un peu rôdée même si mon fils, je l'aime d'un amour
inconditionnel!

MissLulle, Lulle pour les intimes 27/11/2012 06:48


Aaaah, mon fils !!!! C'est intense une relation mère-fils, je l'avoue. Si intense que j'ai eu peur longtemps de faire un deuxième enfant. J'avais peur de faire une différence. Et puis non, en fait
le cœur des parents est sans fond. Bizz et belle et bonne journée


Lilou64 22/11/2012 21:05


Et bien étant donné leur jeune âge pour le moment rien de bien flagrant comme differences , on va dire que les filles sont peut être plus "viscieuses" , les coups se font plus en douce et
les garçons plus "bébettes" dans leurs attitudes mais bon ... est ce vraiment dû à l'approche de l'adolescence ou juste à leur jeune âge , je ne saurais encore le dire ! réponse d'ici qq mois
voire 1 ou 2 ans ! ;-)

Lilou64 21/11/2012 11:29


Juste à 100 % d'accord avec tout ce qui est écrit , j'ai moi même un fils de 11 ans et une fille de 9 ans et je commence à apercevoir  qq unes de ces "choses" étranges ... !!!!!

MissLulle, Lulle pour les intimes 22/11/2012 19:36


Alors, dis-moi, y a t'il une différence fille-garçon ? Perso, je n'en vois pas dans les rues mais peut être est-ce différent à la maison... Et puis, bon courage ! C'est important de se soutenir ;)