Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Misslulle

  • MissLulle, Lulle pour les intimes
  • Petite et Fée-mère
(donc pas toujours dispo)
  • Petite et Fée-mère (donc pas toujours dispo)

Ce blog vit de tes commentaires mais en plus, si tu es gentil, il réalisera le fantasme caché de ta mère... Si ! 

Facebook1 Twitter1 

HelloCoton1

Peace Movement 2-noir

Psitttt... Je dois te dire...

Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit, bien entendu.
Il représente un travail personnel (de qualité variable certes mais job tout de même) que je suis ravie de partager avec toi par ce biais.

5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 10:00

ElouanEtoileBand.jpgJ'ai les boules, les glandes, les... Enfin, c'est glauque quoi.
Après deux jours de garde-malade, ou plutôt de garde-monstre et monstre malade, je n'en peux plus. J'ai même hâte d'aller au job, c'est dire ! Au début, je conçois avoir cédé à ma panique "oh-mon-dieu-il-souffre" comme toute maman possessive qui se respecte. Je ne PEUX pas laisser ma teigne loin de moi, dans d'autres bras que les miens, quand il atteint les 39 °C et qu'il geint à n'en plus finir. Je me sens juste... écorchée. Mais après, qu'est-ce qui me retient de partir en courant, hein ?
Parce qu'après, c'est une énième nuit blanche, de multiples changements de literie, une journée avec trois jambes et onze kilos en plus à droite ou gauche, une nouvelle nuit blanche. Mais ma teigne d'amour va mieux, et moi... Pfff... Je suis juste épuisée, morte, HS. Vivement le job, moi je vous le dis ! C'est plus calme. Je me demande si c'est tout à fait commun d'avouer se reposer au travail. Je ne comprends pas ce que j'ai fait de mon temps durant ces deux jours. On m'a volé mes minutes, mes heures. J'aurais pu lire, dessiner, faire la sieste sous le mini figuier ou même devant Hercule Poirot. Rien. La maison ressemble à un champ de mines, même Bulle le chat n'ose plus entrer de peur de se faire attaquer par un train bruyant, des legos qui blessent les pieds nus ou des jets de cuiller intempestifs. Les repas ne ressemblent à rien, même pas de crêpes pour le goûter du Pou qui fait donc la tronche en rentrant de l'école. Et puis, je ne peux pas lui cuisiner car les courses sont encore dans les rayons de La-Vie-Moins-Chère. Quelle angoiiiiisse ! Je crois qu'il manque un chaînon à ma vie bien huilée, celui qui lie le cerveau aux actions. Je ne peux pas dire que j'ai zoné, j'ai été absorbée par un autre ego, bouffée toute crue parbleu !

Bon, je vais me requinquer, je vais remplir la feuille d'impôts trouvée dans ma boîte aux lettres. C'est un peu comme jouer au Bingo, tu mélanges les chiffres, tu remplis ta grille très vite et tu croises les doigts pour ramasser le remboursement de quelques échéances prélevées d'avance. C'est glauque aussi. Finalement, je devrais commencer à jouer au loto, j'ai plus de chances de toucher le jack pot.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MissLulle - dans Enfantillages
commenter cet article

commentaires