Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Misslulle

  • MissLulle, Lulle pour les intimes
  • Petite et Fée-mère
(donc pas toujours dispo)
  • Petite et Fée-mère (donc pas toujours dispo)

Ce blog vit de tes commentaires mais en plus, si tu es gentil, il réalisera le fantasme caché de ta mère... Si ! 

Facebook1 Twitter1 

HelloCoton1

Peace Movement 2-noir

Psitttt... Je dois te dire...

Le contenu de ce blog n'est pas libre de droit, bien entendu.
Il représente un travail personnel (de qualité variable certes mais job tout de même) que je suis ravie de partager avec toi par ce biais.

11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 15:30
Quelques fois, j’ai des insomnies, ce qui est un comble quand tu as deux garçons hypersensibles qui ne savent exorciser leurs peurs qu’à 1 heure du matin, te raconter le dernier cauchemar vers 3 heures et réclamer le dernier câlin à 4 heures. Le hic, c’est qu’à 4 heures je n’aime personne (mon côté Muriel, tu vois) et que je ne parviens pas souvent à me rendormir. La grosse rage intérieure, silencieuse pour ne réveiller personne. Cette petite vengeance, je me la réserve pour leur première cuite respective. Je réveillerai alors le jeune soulard à 5 heures du matin en hurlant dans ses oreilles avinées « V E N G E A N C E !!! », et ce sera merveilleux, jouissif même…
  
Durant mes errances trop matinales, je me défoule en repassant (c’est souvent un impératif, je ne le cache pas). J’écoute le glouglou du vieux fer, les cric-cric de ma table à dix euros et les pfffffff de mes vapeurs. Je me détends. En repassant. Etrange tout de même, surtout pour une feignasse comme moi. Une fois, j’ai fait des crêpes mais entendre « C’est cool ! C’est bon quand tu ne dors pas ! », comment dire… J’ai eu des pulsions de meurtre Ma journée en fut plombée.
Ce matin je repassais encore quand MiniTeigne s’est levé pour me faire un câlin. Enfin, ce n’est pas entièrement vrai, le rusé sait que c’est la douane pour avoir le droit de gober son lait au chocolat devant Barbapapa (ou l’inverse). En allumant la boîte télévisuelle de Pandore (arf, j’ai failli encore une fois. J’avoue manquer d’enthousiasme pour pousser les voiturettes ou lire la morale du jour), mon cerveau a entendu une drôle de publicité qui hurlait un truc comme ça :
« Toutou Rista » « Ramasse ta crotte » « Ne mange pas trop gras, trop sucré, trop salé ».
Alors… Il existe plusieurs possibilités :
- soit mes connections synaptiques stationnent toujours sur mon oreiller ;
- soit, en plus d’être une pro de la lecture en diagonale, j’ai acquis le nouveau méga pouvoir de la compréhension stratégique synthétique ;
- soit victime d’interférences hertziennes, je me suis réfugiée quelques secondes dans un espace temps parallèle.

Nan mais réfléchis la Lulle ! Qui pourrait oser fabriquer un jeu avec un chien qui chie et qui s’appelle comme une diarrhée ? Il faut vraiment détester les enfants. Non, non, non. Ce n’est pas possible, j’ai dû riper quelque part. Les jeux sont biens soumis à des commissions d’éthique-pédagogie-sécurité, à des tests ; dans tous ces organismes bienveillants, il y a forcément des parents qui ont répété, qui répètent et répèteront encore (c’est ça l’éducation, répéter) : "attention aux crottes", "ne marche/saute pas dedans", "ne mets pas ça dans ta bouche", "lave tes mains/les fruits avant de manger", "ne bois pas l'eau de la piscine", toussa toussa. Nan mais oh ! Tu ignores encore de quoi sont capables les bactéries sur ton organisme, les jours que tu passes avec une fièvre monstrueuse en attendant le bon cocktail d’antibiotiques ? Je passe sous silence les séquelles et les conséquences possibles. Et puis quid du rapport manger-bouger, hein ? Tu n’imagines tout de même pas que le chien éjecte du chocolat ou de la guimauve et que les mômes bouffent les crottes comme dans « crée tes bonbons, fabrique ton diabète » !
Voilà, c’est le matin et la société de CONSommation m’a déjà bousillé le karma pour la journée. Force est d’éjecter les minots à l’école nourris, nettoyés et habillés avant la fermeture des grilles (sous peine de les garder la journée à la maison), et d’entamer une enquête Toutou Rista.

1) OMG ! Mes connections synaptiques étaient réveillées. Le Toutou Rista existe, regarde :
 
2) Il a été testé et approuvé pour sa fonction pédagogique (apprentissage d'un geste écocitoyen, tu laisses les trottoirs propres). (bon, pourquoi pas) (et puis non finalement, c'est très con de laisser ton môme ramasser les crottes sans gants) (et puis l'humour pipi-caca, bof...) (et puis... ben j'aime pas, voilà !)
 
3) J’ai donc bien été attaquée par les hertziens et n’ai pu en réchapper que grâce à une faille spatio-temporelle. Le toutou dégueu ne défèque pas du diabète en barre et n’est donc pas soumis à la lutte et répression du PNNS. Ouf !
Cependant, je serais assez curieuse de connaître qui de toi ou toi à gaspiller 29,90 euros pour offrir à ses mignons un chien qui pète et qui chie. Allez, avoue ! En fait, c'était pour les mômes de ta belle-soeur, non ?
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by MissLulle, Lulle pour les intimes - dans The quotidien
commenter cet article

commentaires